Ah ça ira! ça ira!

Chaque année, les 13 et 14 juillet, on se prépare pour assister aux feux d’artifices prévus par toutes les communes de France pour célébrer la Fête Nationale. C’est à dire, un événement fêté par tous les français où qu’ils soient. Une fête où l’on chante et danse à la mémoire de.. à la mémoire de qui? de quoi?

Le mardi 14 juillet 1789, à Paris, la Bastille, forteresse royale où l’on emprisonne des traîtres à la couronne, fut assiégée, pillée puis démolie dès le lendemain. On sait aujourd’hui qu’il s’agissait pour les émeutiers de récupérer les munitions qui étaient entreposées dans le bâtiment quasi vide. Mais la prise de la Bastille est devenue au fil du temps un symbole de la révolution. A la date anniversaire, un an plus tard, on organisa la Fête de la Fédération, où La Fayette, commandant de la garde nationale, le président de l’Assemblée Nationale ainsi que le Roi et la Reine prêtèrent serment de fidélité aux lois nouvelles. Les années qui suivirent furent plutôt chaotiques, entre monarchie constitutionnelle et exécutions royales.. La République se construisit lentement en prenant quelques détours.. C’est presque 100 ans plus tard, en 1880, que le 14 Juillet fut adopté comme date de la Fête Nationale Française, sur proposition du député Benjamin Raspail, avec l’argument que ce jour commémore à la fois un symbole révolutionnaire ET l’union nationale autour du serment civique.

Aujourd’hui, peut-être que le feu d’artifice est là pour nous rappeler le côté vaguement “guérilla urbaine” qu’il y a du avoir à l’époque.. mais c’est devenu surtout une fête familiale, amicale où l’on se balade tard le soir dans les rues de la ville. Après avoir cherché une place pour garer la voiture, mis en sécurité les vélos, claqué la porte de la maison pour les locaux, le monde se dirige en une seule vague lente mais décidée vers l’endroit où se tiendra le spectacle. Pull autour de la taille, enfants sur les épaules, on profite du soleil couchant sur ciel dégagé et on est heureux de partager cet instant.. et soucieux de trouver le meilleur endroit pour admirer.. Pour ensuite aller danser au bal populaire.. Pas sur que ce soit le feu d’artifice seul qui parvienne à rassembler un peuple… Peut-être que c’est un tout.. les blagues séculaires du genre “ Ah! Maintenant on sait où sont passés nos impôts!”, la chaleur humaine à force de se presser contre les barrières ou dans les transports en commun, ce côté transgressif d’être dans la rue plutôt que devant sa télé ou dans son lit..? En fait, pendant l’événement, personne ne songe à prêter un quelconque serment ou à chanter la marseillaise… Quelque part, c’est juste une fête à thème.. On a la fête de la musique en juin, en juillet c’est une fête avec feu d’artifice qui se termine parfois à la caserne.. Est ce qu’elle ne serait là encore que pour le tourisme et l’économie? Ou histoire de dire au monde entier: “ Hey les gars, nous, on a fait la révolution, hein! On est des bons! Donc on mérite bien de fêter ça!”

Quand on est gamins, et qu’on est dans un club de plage, en colonie ou ailleurs.. On nous fagote, on nous déguise… On fabrique des trucs bleu-blanc-rouge.. On nous raconte des histoires d’insurgés et de rois injustes décapités… Mais est-ce qu’on nous explique l’injustice? Est ce qu’on nous explique le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes? Est ce que même si l’école est finie, on nous détaille l’histoire de France pour comprendre ce qu’il se passe? Pas sur..

Cela dit.. Depuis 2016, le 14 Juillet est aussi (re)devenue une date tragique. Ce soir-là, une certaine idée de la France a été attaquée, une certaine façon de vivre a été malmenée. Il y a eu des blessés, il y a eu des morts. Français ou étrangers.. Peu importe. Tous étaient venus admirer un spectacle célébrant le point de départ d’une Nation Républicaine, le fondement de la Démocratie Française.. Dans ces terribles moments, nous pouvons nous rappeler notre appartenance, nous nous rappelons et nous nous unissons pour refuser et combattre la barbarie et l’ignorance.

Même si c’est un symbole qui s’est édulcoré avec le temps, la Fête Nationale est nécessaire car elle rappelle au peuple français, et pourquoi pas aux peuples libres, qu’il est possible de tout changer, qu’il est possible de demander des comptes aux grands de ce monde. Et finalement, pourquoi ne pas y voir comme un avertissement qui gronde: fort de son histoire, le peuple français veille…

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s